MEDIENKOMPETENZ(fr)

From European Medialab Praxis
Jump to: navigation, search
Autres langues English | Deutsch | Italiano | Suomi

Définition

Medienkompetenz est un mot allemand.

Ce terme est proche du terme littératie médiatique (media-literacy). En fait, le terme Medienkompetenz est plus large que le terme littératie médiatique.

Medienkompetenz est un terme «inventé» dans les années 1970 et le gourou de ce terme est Dieter Baacke: https://lmgtfy.com/?q=Dieter+Baacke Medienkompetenz se compose de 4 dimensions où la littératie médiatique est une dimension.

Les 4 dimensions sont:

  • Critique des médias
  • Les connaissances actuelles sur les médias devraient toujours être reflétées et élargies. Par exemple, pour analyser le paysage médiatique, vous avez besoin des connaissances de base telles que le subventionnement massif des programmes privés de télévision, ce qui a un impact sur le message contenu dans ce programme. Ce n'est qu'avec les connaissances de base nécessaires que les problématiques de développement médiatique peuvent être considérées comme critiques et différenciées. Tout individu devrait être en mesure de relier ses connaissances à lui-même et de réfléchir de façon critique à ses propres actions (médiaques). L'analyse des développements médiatiques et le renvoi réflexif à ses propres actions peuvent en fin de compte déterminer s'ils sont socialement responsables. La critique médiatique a donc aussi une dimension éthique.


  • Littératie médiatique
  • C'est la connaissance des médias et  systèmes médiatiques actuels. À titre informatif, il s'agit de connaissances classiques sur les aspects structurels, par exemple le système de radiodiffusion, le mode de travail journalistique ou la possibilité d'utiliser un ordinateur et un logiciel à des fins personnelles. En outre, il existe également des compétences de qualification instrumentale, qui sont nécessaires pour pouvoir utiliser de nouveaux appareils.
  • Usage des médias
  • Cette dimension est la compétence de l'utilisateur ou du destinataire de chaque individu humain face aux médias. En ce sens, la télévision est une opération active (pas une opération passive), qui doit être conçue de manière compétente (par exemple la production de vidéo active). La deuxième sous-dimension de l'usage des médias est le domaine des offres stimulantes, et l'action interactive. Aujourd'hui, il existe de nombreuses possibilités d'action (banque en ligne, production de podcasts et films pour smartphones, etc.) avec lesquelles vous interagissez activement dans le monde des médias.
  • Media Design (également au sens du remix idée/concept)
  • «Media» en tant que terme abstrait et très large, change constamment - il est très dynamique - et chacun est libre de contribuer à un nouveau contenu, une nouvelle forme. Tout le monde peut développer de façon novatrice le système médiatique. Quiconque travaille de façon compétente avec les médias peut également aider à façonner les médias sur un plan créatif, à concevoir de «nouveaux» médias. Il / elle se présente avec des variantes esthétiques et dépasse ainsi les limites des routines de communication existantes.


Nous utilisons donc le terme Medienkompetenz de manière correcte et appropriée lorsque toutes les dimensions sont représentées. Nous disons qu'une personne est entièrement medienkompetent quand cette personne est capable de se déplacer sur une base stable dans le système médiatique.

Notes et références

Articles connexes

Liens externes